Les jeux de hasard dans les civilisations antiques

Croyez-le ou non, le jeu est un sport parmi les civilisations depuis le paléolithique, c’est-à-dire avant que l’histoire elle-même ne soit écrite ou documentée. On pense que l’une des premières formes de jeu remonte à environ 3000 ans avant Jésus-Christ, dans la région historique de l’Asie occidentale où l’on jouait aux dés à six faces. La Chine a adopté l’utilisation des cartes à jouer au 9ème siècle, alors que les Perses ont été les premiers à introduire l’As-Nas, (ou Poker tel que nous le connaissons aujourd’hui !)

Les jeux de hasard dans la Chine ancienne

C’est vers 2300 av. J.-C. (sous la dynastie Xia) que le jeu est devenu un mouvement actif dans la Chine ancienne. Ils ont été la première civilisation à inventer les cartes à jouer avec des chiffres et des symboles (ce sont les Perses qui ont créé les cartes à jouer comme les rois, les reines et les jokers, ainsi que le jeu de Backgammon) ainsi que la première à  » mélanger  » l’argent, ce qui, comme vous pouvez probablement le deviner, finit par conduire à mélanger les cartes elles-mêmes. Les Chinois ont également été responsables de la création du Keno et d’autres jeux de jeu chinois célèbres tels que Wei-Qi, Mahjong, Yue Har Hai et Xuan He Pai (les dominos).

Wei-Qi 

Malgré le fait que presque toutes les formes de jeux de hasard sont aujourd’hui illégales dans toute la Chine continentale, les loteries d’Etat existent toujours et certains jeux dans la région de Hong Kong et Macao, et c’est globalement le pays le plus réputé pour les jeux de hasard dans tout l’Extrême-Orient.

Les jeux de hasard dans la Grèce antique

Bien que le jeu de hasard ait été un acte illégal pendant de nombreux siècles ici, les gens participaient encore aux premières variations des dames, des têtes ou des queues, des combats d’animaux et d’autres activités de paris basées sur la chance ou la chance. Quand les jeux de dés ont été introduits dans la Grèce antique, ils jouaient avec 3 ou 4 dés qui ont été secoués et ensuite jetés d’une tasse spéciale. On se moquait souvent des dés parce qu’ils étaient contrôlés par des entités supérieures et on les considérait comme un moyen simple de deviner qui n’avait aucun effet sur le résultat du jeu réel.

de antique grece »

Selon la mythologie grecque, les jeux de hasard dans la Grèce antique auraient commencé à l’aube des temps, lorsque les dieux Zeus, Hadès et Poséidon ont entrepris de diviser des parties de l’univers. Quand le pari final a eu lieu et que les résultats sont arrivés – Zeus a gagné le ciel, Poséidon a gagné les mers, et Hadès a tiré la courte paille, pour finir dans le monde souterrain.

Les jeux de hasard dans la Rome antique

Rome a toujours été un pays connu pour son histoire et sa culture du jeu, en particulier lorsqu’elle était sous le règne du célèbre empereur Auguste, dont on dit qu’il avait une forte dépendance au jeu. Même si c’était strictement interdit à l’époque de l’Empire romain, il y avait chaque année une fête appelée  » Saturnalia  » (en l’honneur du Dieu Saturne) qui permettait aux hommes et aux femmes de toutes les classes de manger, boire et jouer pendant une semaine entière.

Saturnalia 

Le point culminant de ce festival a été le changement des rôles entre les maîtres et les esclaves – permettant aux formateurs de dîner et de placer des paris à la même table où les maîtres étaient assis, souvent avec les esclaves étant servis par les maîtres eux-mêmes. Le genre de jeux joués pendant cette célébration annuelle impliquait souvent des dés, où les noix et les pièces de monnaie étaient utilisées comme piquets.

Les jeux de hasard dans l’Egypte ancienne

Les Egyptiens étaient également des joueurs très passionnés, les premières formes remontant à l’époque primitive. Les rituels de jeu étaient simples et basiques, impliquant généralement de lancer des bâtons et des cailloux sur le sol. Les résultats ont été déterminés par le résultat de l’atterrissage des objets au sol d’une manière « impaire » ou « paire ».

egypte ancienne jeux de hasard

Le jeu est devenu plus sophistiquement avancé avec le temps, et a incorporé plus d’objets avec des motifs supplémentaires et d’autres résultats possibles. Dans les siècles qui suivirent, les cartes à jouer, les dés et les premières formes de jeux de société furent introduites comme le « backgammon » et le « senet », et c’est au tournant du 15ème siècle que l’Europe apporta la première forme de loterie en Asie.

Les plus anciens jeux de casino

Blackjack

Il n’y a aucune preuve concrète pour déchiffrer si c’était les Romains qui ont créé le Blackjack ou si c’était les Espagnols ou les Français. Cependant, ce que nous savons, c’est que les trois nations ont joué avec des règles très similaires, et les objectifs globaux étaient les mêmes dans les trois. Les Espagnols l’ont surnommé « Un et Trente » parce que l’objectif était d’atteindre 31 avec au moins 3 cartes. Les Français l’appelaient Vingt-et-Un (Vingt et un) et les Romains avaient probablement leur propre terme, mais ils jouaient avec des blocs de bois inscrits avec des valeurs numériques. Sur les 3 variantes, c’est’21’ qui est devenu le jeu adopté par de nombreuses cultures, en particulier en Amérique du Nord. De nos jours, il a évolué en un jeu que vous pouvez trouver dans pratiquement n’importe quel casino (en ligne ou hors ligne), et vous trouverez également de multiples versions qui incorporez une dynamique légèrement différente de nos jours aussi.

Baccarat

Baccarat origine

Un autre jeu aux origines discutables, cependant, il est principalement pensé pour avoir dérivé en Italie comme le terme’baccarat’ signifie réellement zéro en italien. On dit aussi qu’il a été inventé par un Italien appelé Felix Falguierein au Moyen-Âge, qui a d’abord joué au jeu avec des cartes de Tarot. En 1490 après J.-C., le jeu devint populaire en France et c’est là qu’il devint connu sous le nom de « Chemin de fer ». Finalement, l’Europe a adopté le jeu, et c’est là que la variante  » Baccarat européen  » a été créée. Aujourd’hui, le jeu est disponible dans de nombreux formats différents, les plus populaires étant le Baccarat américain, le Baccarat en ligne et bien sûr le Mini Baccarat – une version simplifiée du jeu joué avec des limites inférieures de la table, créé dans le but d’attirer les joueurs moins riches.

Poker

Le poker est un jeu que beaucoup croient être un dérivé direct du jeu persan As-Nas, qui remonte aussi loin que le 17ème siècle. Initialement, le jeu se jouait en utilisant un paquet de 25 cartes avec 5 couleurs différentes, qui se jouait exactement de la même façon que le poker avec des piquets. La principale différence était le fait qu’il n’y avait pas de chasses d’eau ou de séquences à l’époque.

Même si les Français auraient probablement quelque chose à dire à ce sujet, il est indéniable que ce sont les Etats-Unis qui ont vraiment donné vie au poker au 19ème siècle, et ont donné naissance au vidéo poker au 21ème siècle.

Machines à sous

En 1891, 2 inventeurs du nom de Sittman et Pitt de Brooklyn, New York, ont eu l’idée de développer une machine de jeu. Cette machine était basée sur 5 tambours, qui contenaient tous 50 cartes et jouaient de la même façon que le poker : le joueur insérait une pièce de 5 cents, tirait le levier, puis le résultat des cartes était déterminé après que les tambours aient cessé de tourner. il n’y avait pas de système de récompenses en place à l’époque, donc si vous aviez une couleur royale par exemple, vous récupériez vos gains du bar qui serait soit des boissons gratuites ou des cigares, selon les produits de l’établissement ou étaient autorisés à utiliser comme lots.

Au cours des années, la machine à sous bien-aimée a subi de nombreux remaniements et ajustements par différentes personnes différentes. Aujourd’hui, les machines à sous sont les plus populaires dans la plupart des casinos, et les gains peuvent se chiffrer par millions – un contraste très différent des gains des années 1800 !

La roulette

Elle a fait son apparition en France au 18ème siècle comme une fixation pour les jeux de hasard. On a d’abord commencé à l’appeler  » petite roue « , et on pense qu’elle a été inventée par un homme du nom de Blaise Pascal, qui à l’époque essayait de développer une machine à mouvement perpétuel. Malheureusement, ses efforts ont conduit à l’échec de ce projet original, mais à sa place, la roulette est née et elle est rapidement devenue populaire parmi les joueurs et les joueurs de France.

 blaise pascal 

Au fil des années, la nouvelle de cette « petite roue de la fortune » s’est répandue, et bientôt d’autres pays comme l’Allemagne ont commencé à adapter le jeu à des styles légèrement différents, comme la suppression de la double poche zéro. Une fois qu’il a décollé en Europe, les Etats-Unis ont finalement eu vent de la roulette, et ainsi par le 19ème siècle, le jeu s’est développé dans d’autres variantes de l’original français ; c’est pourquoi vous trouverez souvent des versions européennes, françaises et américaines de roulette dans beaucoup de casinos en ligne et hors ligne aujourd’hui !

Paris sportifs

L’acte de parier sur le sport remonte à il y a 2 000 ans. C’est cette forme de jeu qui a inspiré les Grecs à présenter les Jeux Olympiques au reste du monde, et aussi comment les Romains pariaient sur les tournois du Gladiateur. Les paris sur les courses de chevaux sont devenus populaires en Angleterre vers 200 ap. J.-C., une autre activité sportive qui s’est rapidement répandue et est devenue la favorite des joueurs d’Europe centrale et d’Amérique.

Le premier casino de l’histoire

Personne ne sait vraiment où et quand le premier établissement de jeu a eu lieu. Bien qu’il y ait eu beaucoup de tanières et de salles de jeu, il n’y avait pas de  » casino  » dans l’Antiquité, et même le jeu lui-même était une zone grise qui avait très peu de règles ou de règlements établis.

Beaucoup pensent que le premier bâtiment officiel d’un casino commercial légal a été érigé à Venise, en Italie, au XVIe siècle. Ils ont pris cette décision en fonction de la fréquence et des problèmes découlant de ces endroits de jeu de style pop-up, et les autorités ont réalisé qu’elles ne seraient pas en mesure d’empêcher les citoyens de parier sur les jeux de dés ou de cartes. C’est pourquoi, en 1638, le conseil municipal a décidé de créer un espace sûr et sans problème pour que les gens puissent jouer à des jeux de paris pendant que la saison du carnaval battait son plein.

Riditto casino 

Cet établissement était connu sous le nom de « Ridotto », qui en italien se traduit par « chambre privée » ou « fermée ». C’était un bâtiment ouvert au grand public, mais en raison de son code vestimentaire strict, de ses enjeux élevés et de sa grande décadence, seule une minorité de nobles a été acceptée et accueillie pour y jouer. Le jeu le plus populaire dans le casino s’appelait Basetta ; un croisement entre le Blackjack, le Gin & Rummy ainsi que le Poker, qui offrait 60 fois le paiement à l’époque.

En 1774, le Riditto fut fermé après que le réformateur vénitien’Giorgio Pisani’ eut présenté une proposition visant à’préserver la piété, invoquer la discipline saine et un comportement modéré’. Cette motion a été favorablement accueillie par les masses, et la même année, le casino a été fermé pour de bon.

3 faits historiques intéressants sur les jeux de hasard

1. Vous pouvez faire un dé avec n’importe quoi

Depuis la nuit des temps, les civilisations anciennes sculptaient et façonnaient des objets en dés à partir de divers matériaux naturels tels que le bois, les roches et les os. Les archéologues ont même découvert des sabots d’animaux qui avaient été gravés sur des dés dans le passé, et que l’on croyait utilisés dans les anciennes techniques de divination et de voyance. Le terme vient du mot grec « digue » qui signifie « jeter ».

#2 – Le roi le plus célèbre d’Angleterre était un grand joueur.

Henri VIII 

Le roi Henri VIII était connu pour avoir la réputation d’être l’un des pires et des plus infructueux joueurs de tous les temps, lorsqu’il régna sur l’Angleterre à partir de 1509. Il passait des heures à parier sur des jeux tels que Bragg ou Dice, et plus souvent que par hasard, il pariait des objets inestimables et inestimables tels que les précieuses cloches de Jésus de la vieille église Saint-Paul sur un jeu de dés. Interrogé sur ses actions, le Roi n’a pas tenu compte de toute la publicité négative qui a découlé de l’incident, affirmant finalement que les cloches étaient  » sans valeur « . Inutile de dire que les citoyens d’un bout à l’autre du pays n’étaient pas heureux !

#3 – Le diable possède les joueurs de Roulette

Ok donc la partie possession n’est peut-être pas un fait, mais la somme des chiffres sur une roulette est égale à 666. L’inventeur et mathématicien français Blaise Pascal a créé la roue en 1796 alors qu’il expérimentait avec des théories probabilistiques, et essayait de créer la première machine à mouvement perpétuel. Pendant qu’il travaillait sur les détails pratiques et les chiffres nécessaires au bon fonctionnement de la roue (aka 0-36), il s’aperçut que les chiffres s’additionnaient pour atteindre le nombre de la bête.

Vous aimez? Partagez!

Commentaires fermés.