Tout savoir sur la déesse Athéna

La déesse Athéna était la déesse mythologique de la sagesse, mais aussi le symbole poétique de la raison et de la pureté. La déesse Athéna était très importante pour les Grecs, car ils l’appelaient la déesse du combat de l’Iliade, la guerrière-défenderesse, la protectrice de la vie civilisée et des activités artisanales, etc….

En effet, la mythologie grecque semble se référer sans cesse à la déesse Athéna, l’une des déesses les plus connues mais aussi les plus influentes de toutes.

Admirée et célébrée, Athéna a joué un rôle significatif dans la mythologie grecque et dans la vie des Athéniens et de tous les Grecs. Une chose importante à garder à l’esprit est qu’Athéna était la déesse de la sagesse dans une société patriarcale où les femmes n’étaient que des servantes sexuelles. Ce fait a été très avancé pour l’époque. Le symbole de la déesse Athéna est le hibou, un oiseau également associé à la sagesse et à l’intelligence.

Athéna continue d’être une source d’inspiration inépuisable pour les artistes de toutes sortes et est aussi devenue une déesse romaine, nommée Minerve. Depuis l’antiquité, de nombreux artistes ont inclus la déesse Athènes dans leurs pièces et leurs peintures, soulignant son importance et son double rôle dans la vie des gens.

Déesse Athéna, la déesse patronne d’Athènes

La déesse Athéna a donné le nom à la ville d’Athènes. Athènes s’appelle Athina (Athéna) en grec, du nom de sa déesse patronne. En grec, la déesse Athéna s’appelle Athéna, donc la seule différence entre le nom grec de la déesse et le nom de la ville d’Athènes est l’intonation.

La divinité patronne de la ville d’Athènes fut aussi la créatrice de l’olivier et du désir de paix. La déesse Athéna était admirée dans toute la Grèce, mais son foyer intemporel a toujours été Athènes.

La déesse Athéna a gagné dans la compétition avec Poséidon sur le patronage de la ville-état d’Athènes. Poséidon toucha le sol avec son trident et l’eau courante sortit, tandis qu’Athéna offrit un olivier comme symbole de paix et de prospérité.

Déesse Athéna et le Parthénon

Athéna était aussi connue sous le nom de Parthénon (la vierge), et c’est pourquoi le temple antique le plus célèbre d’Athènes, qui lui est dédié, a été nommé le Parthénon.

Il y a deux autres temples qui lui sont dédiés à l’Acropole – l’Athena Nike et l’Erectheum.

La naissance d’Athéna

Le mythe dit qu’Athéna est née adulte, sans mère : elle était plutôt l’enfant du puissant Zeus et elle est sortie de sa tête.

Certains diront que sa naissance a marqué la fin de tous les maux de tête, puisque Zeus a beaucoup souffert après avoir avalé sa première femme, Metis.

Hesiod propose une version détaillée de ce mythe : Lorsque la femme de Zeus, Métis, était sur le point d’accoucher, Zeus décida de le tromper, suivant les conseils de Mère Terre et du Père Ciel. Il a assimilé les Métis dans son corps, parce qu’il voulait éviter d’avoir un fils qui pourrait être une menace pour son rang le plus élevé.

La croyance prédominante au sujet de la naissance d’Athéna est que Zeus a vraiment accouché d’Athéna quand Héphaïstos, en tant que sage-femme, a frappé la tête de Zeus avec une hache.

Le rôle de la déesse Athéna comme guerrière et protectrice

Le mythe dit aussi qu’Athéna est née entièrement armée, et donc, a été considérée comme la déesse guerrière. Malgré cela, elle a toujours préféré la sagesse au combat. Mais être la guerrière ne l’a pas empêchée d’offrir tant à l’humanité ; des industries et de l’agriculture, à la flûte, aux chariots, à la construction navale….

Enfin, la déesse Athéna était considérée comme le fournisseur de toutes les connaissances de base nécessaires à la civilisation. Elle était aussi très autosuffisante, très douce et amicale envers les gens sincères. En même temps, elle pourrait être très destructrice pour les ignorants.

Les mythes et les histoires grecs liés à Athéna sont sans fin, charmants et intrigants. Mais plus que cela, ils sont fascinants et parfois drôles, puisque les Grecs anciens n’étaient pas privés d’esprit et d’humour.

Athéna protégea et aida Persée dans sa tâche impossible, celle de tuer la méduse. Persée a en effet réussi à accomplir sa tâche, et a offert la tête de la Méduse à Athéna, comme un cadeau de remerciement pour son aide précieuse. Athéna a placé le visage de la Méduse sur sa plaque de poitrine.

Athéna fut également l’alliée de nombreux grands héros, notamment Odysseus et Heracles. Pour Odysseus, elle était toujours là, comme en témoigne l’Odyssée. Il avait des doutes et Athéna a répondu : « La plupart des gens se contentent de faire confiance à des alliés beaucoup moins puissants, de simples hommes et sans sagesse comme la mienne. Mais moi qui n’ai jamais cessé de veiller sur toi dans toutes tes aventures, je suis une déesse ».

Vous aimez? Partagez!

Commentaires fermés.